Culture, liberté d'expression ŕ Carpentras Bandeau


Une prise de conscience, un combat…

   Un jour en France, un certain 7 janvier 2015, d’une façon odieuse, nous avons tous pris conscience que, même chez nous, la liberté d’expression est fragile. Ce choc CHARLIE a contribué à unir davantage les dessinateurs de presse satiriques et caricaturistes dans leur défense de cette liberté d'expression attaquée. Nous sommes tous restés CHARLIE autour du crayon ! Ce nom est devenu un étendard de résistance contre la bêtise toute simple ou criminelle.

    Et puis il y a eu cette réflexion qui m’a troublé. À Cogolin, lors de la première inauguration de l’expo itinérante du «FN au bout du crayon» à laquelle, comme beaucoup de mes collègues, j’ai participé, une personne m’a demandé d’où je venais. J’ai dit "Carpentras" pour faire simple (j’habite Blauvac, un village qui se trouve à 15 km). Elle m’a répondu que Carpentras était une «ville de fachos». La claque ! Alors que cette ville est en train de prendre une identité et une dimension culturelle formidables.…

  Bousculé par cette réflexion, j’ai immédiatement proposé à Alexandre Faure* et nos amis Fathy*, Jean-Michel Renault et Pierre Ballouhey*, s’ils étaient OK pour que je me charge d’organiser des rencontres crayonnées autour de la liberté d’expression à Carpentras. Ils m’ont tous dit d'une façon inconditionnelle un grand OUI ! «Ça serait bien à Carpentras !» m’a dit Pierre. Alexandre, pragmatique, d’entrée de jeu, m’a demandé  pour quelles dates afin de bloquer celles-ci pour la disponibilité de l’expo. «C’est important de le faire» m’a ensuite glissé Fathy, «il faut prendre place pour la liberté mon ami !  Nous avons une noble cause à défendre avec nos crayons». Il est comme ça notre Fathy de l’Estaque… armé de son crayon bien aiguisé !
   Une belle amitié est née : je prends conscience que j’appartiens à cette grande famille des caricaturistes et dessinateurs de presse. Je me suis mis à la tâche pour les Rencontres.… une lutte pour notre liberté !

   U
ne fois les premières pierres posées, une belle, une superbe équipe de bénévoles, des amis, des militants de la liberté de tous les milieux, s’est constituée autour de ce beau projet ! Sans celle-ci, sans son énergie, sans nos partenaires, qui nous ont aidés matériellement et les TPE qui nous ont soutenus financièrement… rien n’aurait pu être fait !

  
Vous-même qui lisez ce texte, vous nous soutenez par votre présence, vos rires, vos sourires, votre curiosité… Ces Rencontres nous unissent tous sous la même bannière, avec un seul but : défendre notre liberté !

    Merci à vous d’être là !

                                                   Pascal CAFFA
                                    Président de SDCELDE
                                  Initiateur des Rencontres


* Alexandre Faure est président
de l’association Le Crayon qui défend
la liberté d’expression

* Fathy est directeur artistique du FIDEP,
le Festival du dessin de presse de
la caricature et de la satire à l’Estaque
* Pierre Ballouhey est président
de France-Cartoons, une association
de dessinateurs de presse, satiriques
et caricaturistes.
* SDCELDE :
Soif de culture et liberté d’expression 

.






Dernière modification le 24/03/2018

Site propulsé par ZitePlus et personnalisé par 1001mains.net